Maladie de Dupuytren

 

 

Maladie bénigne d'origine génétique, elle se manifeste par un épaississement de la paume de la main et par une rétraction lentement progressive des doigts. La chirurgie permet le plus souvent de retrouver une extension digitale, en retirant la partie malade de l'aponévrose. Un appareillage et de la rééducation sont nécessaires après l'intervention pour parfaire le résultat fonctionnel.

 

  Télécharger le PDF

Qu’est ce que c’est ?

La maladie de DUPUYTREN est une maladie d’origine inconnue qui touche des tissus (les aponévroses) dont le rôle est de protéger les muscles, les nerfs et les vaisseaux. Ces tissus deviennent épais et forment des boules (les nodules), ce qui entraîne des plis dans la paume de la main ou au niveau des doigts. Au fur et à mesure que la maladie évolue, ces tissus se rétractent entraînant la formation de « cordes » dans la main (les brides). Ces brides entraînent une fermeture progressive des doigts. Ainsi on peut plier normalement le doigt mais il ne peut plus s’étendre. Au maximum, les doigts sont complètement pliés dans la main.

Maladie de Dupuytren
 

Cette maladie touche essentiellement le quatrième et le cinquième doigt, mais il peut atteindre la main et tous les doigts.Cette maladie est, au moins en partie d’origine génétique. C’est pourquoi cette maladie peut être retrouvée chez plusieurs membres d’une même famille. Lorsque la maladie est sévère, les patients sont parfois porteur de maladies proches à la plante des pieds (maladie de Ledderhose), sur le sexe pour les hommes (maladie de Lapeyronie) ou sur le dos des doigts. La maladie apparaît au environ de la cinquantaine chez l’homme, un peu plus tard chez la femme. Plus la maladie apparaît jeune, plus elle est sévère. Maladie préférentiellement associée à la maladie de Dupuytren : épilepsie, diabète, alcoolo-tabagisme.

L'origine génétique de la maladie, qui était fortement suspectée, a été prouvée en 2011, retrouvant 9 sites de mutations sur le génome humain.


 

Le traitement

Aucun traitement médical. Le seul traitement possible est chirurgical, il consiste à sectionner les brides ou à enlever le tissu malade. L’origine étant inconnue, la chirurgie ne permet pas d’éviter l’extension de la maladie à d’autres doigts, voire la récidive sur les doigts opérés. Il ne faut pas trop attendre, plus la chirurgie est précoce, plus elle est facile a réaliser, plus les résultats sont bons et le risque de récidive moindre. On conseille un traitement dés que l’on ne peut plus poser sa main à plat sur la table. Après l’intervention un appareillage est mis en place afin de maintenir le doigt atteint étendu le temps de la cicatrisation. Une rééducation est parfois nécessaire dans les formes sévères.

Incisions pour la chirurgie de la maladie de Dupuytren
 

Récemment, une enzyme collagènase mise sur le marché, permet dans certaines indications précises, de rompre la corde rétractée sans acte chirurgical.

 

Les complications

Les complications qui existent dans toute chirurgie :

  • L’infection postopératoire
  • L’algodystrophie

Les complications propres à la technique chirurgicale utilisée pour vous soigner :

  • Des blessures des nerfs et des vaisseaux des doigts sont possibles car les brides sont extremement proches.
  • Dans les formes sévères vues tardivement, il est parfois impossible de récupérer une extension complète du doigt.


 

Votre chirurgien de la main vous conseillera sur le meilleur traitement adapté à votre cas.

 

 

<< Retourner à la page précédente