Pathogénèse des déformations rhumatoïdes

 

Les déformations de la main et du poignet rhumatoïde répondent généralement à une séquence déterminée, sous l'effet de l'action conjuguée de lésions tissulaires d'origine rhumatismale et des tensions musculaires et tendineuses. Ces déformations justifient d'une analyse précise pour proposer un traitement chirurgical adéquat, si possible dans un seul temps opératoire.

 

Pathogénèse des déformations du poignet et de la main rhumatoïde

 Télécharger le PDF
 

 

  • 1 - Luxation latérale et palmaire du cubital postérieur
  • 2 - Luxation postérieure de la tête cubitale
  • 3 - Inclinaison radiale du carpe
  • 4 - Inclinaison radiale du carpe et des métacarpiens sous l’action du 1er et 2ème radial
  • 5 & 6 - Supination de la colonne interne du carpe
  • 7 - Rupture du ligament scapholunaire, bascule en V.I.S.I. du semi lunaire 8
  • 9 & 10 - Extension des 2ème et 3ème métacarpiens
  • 11-12 - Flexion des 4ème et 5ème métacarpiens
  • 13 - Déformation en boutonnière du 5ème doigt : Les bandelettes latérales se luxent sur le versant palmaire et deviennent fléchisseurs de l’IPP après rupture de la bandelette médiane du tendon extenseur
  • 14 & 15 - Déformation en col de cygne du 3ème doigt sous l’action de l’interosseux qui est mis sous tension par le collapsus du carpe
  • 16 et la détente des fléchisseurs
  • 17 et des extenseurs
  • 18 extrinsèques
  • 19 - Coup de vent cubital des doigts longs sous l’action des interosseux et de l’abducteur du 5ème doigt
  • 20 - Pouce en boutonnière consécutif à l’action du long extenseur du pouce luxé sur le versant palmaire
  • 21 - Luxation palmaire de P1 sous la tête du métacarpien favorisant la déformation en col de cygne par la dorsalisation des bandelettes latérales 22

 

 

<< Retourner à la page précédente